5 Minutes de lecture

Chaîne de production : définition et exemple [2022]

29 juil. 2022 13:55:14

chaine_de_production

La chaîne de production ou ligne de production, représente un enjeu crucial pour le succès et la pérennité des entreprises. Les besoins des consommateurs évoluent rapidement. Outre des produits de qualité, un service optimal, ils veulent désormais plus de personnalisation. Comment les entreprises peuvent-elles satisfaire ces nouveaux besoins ? La flexibilité est une clé, et c’est au niveau de la chaîne de production que tout se joue.

Chaîne de production : définition

Il s’agit de l’ensemble des opérations nécessaires pour mettre un produit sur le marché. Elle s’organise autour de différents postes de travail organisés en chaîne de manière coordonnée. Le produit transite par chaque poste tout au long de sa fabrication : des matières premières à l’assemblage final. Il est ensuite contrôlé, emballé pour sa fonction logistique, expédié, distribué.

La chaîne de production inclut tous ces postes : le traitement des matières premières, la fabrication, le contrôle qualité… Elle implique aussi d’autres éléments, comme les équipements nécessaires, la maintenance, les opérateurs, l’information. Une chaîne de production industrielle est un système nécessitant une organisation pointue. Un problème survenant sur un poste peut entraîner le ralentissement de toute la chaîne.

La ligne de production est aussi un élément central pour la chaîne d’approvisionnement ou supply chain, qui par nature, englobe toutes les opérations relatives à la gestion logistique. 

Histoire de la chaîne de production

Jusqu’au XVIIIe siècle, les méthodes de production étaient limitées. Même si les premières usines se sont développées à cette époque, les processus restaient plutôt localisés à proximité les uns des autres. Cela répondait à une nécessité pratique. Il n’était pas envisageable de faire parcourir de longues distances aux matières premières. Cela aurait nécessité une logistique contraignante, longue, coûteuse. Il fallait donc produire au plus près des énergies disponibles.

L’essor des moteurs à vapeur a ensuite modifié la donne. Il n’était plus indispensable de rester proche d’une source d’énergie pour fabriquer des produits. Les processus nécessaires à la production se sont rapprochés :

  • Des lieux d’extraction des matières premières 
  • Du lieu de vie des salariés indispensables à la fabrication des produits finis

Peu à peu, les différentes étapes de fabrication ont été réunies au sein des mêmes bâtiments. Différents postes, et donc différents corps de métiers, étaient présents dans un même entrepôt. La première vraie chaîne de production identifiée date de 1780. 

Le développement de machines permettant l’automatisation de tâches autrefois effectuées par des humains a stimulé la révolution industrielle. Le monde en a été changé définitivement, les sociétés sont passées d’artisanales à commerciales et industrielles. 

La première chaîne de montage a été conçue par Eli Witney. Elle a été mise en place en 1913 par Henry Ford, dans la compagnie Ford Motors, dédiée à la fabrication automobile. Ce fut une révolution. Il était désormais possible de déplacer un produit sans interruption d’un poste de travail à l’autre pour le concevoir. La chaîne de production industrielle était née. Elle a connu, depuis, de nombreuses évolutions techniques.

Les objectifs de la chaîne de production

Une chaîne de production ne se résume pas seulement à assembler des produits. Elle sert en réalité différents objectifs :

  • Produire dans les quantités attendues : l’entreprise doit ajuster la production à la demande. Si elle produit trop, cela entraîne du gaspillage de ressources, un surstockage, des pertes financières. Si elle ne produit pas assez, elle ne pourra pas répondre à la demande. Elle risque de perdre des clients.
  • Garantir la qualité des produits à chaque étape : ils doivent répondre à des critères de qualité stricts. C’est indispensable pour satisfaire les clients, obtenir un avantage concurrentiel, exploiter les ressources de manière optimale.
  • Optimiser les coûts : la chaîne de production adoptée par l’entreprise doit garantir sa compétitivité. Elle doit permettre de produire la meilleure qualité, au meilleur prix, tout en assurant une marge bénéficiaire.
  • Réussir à produire dans les délais fixés : le rythme de production doit être cohérent avec la demande à produire. Maîtriser les délais permet de mieux satisfaire les clients, d’éviter le surstockage ou les pénuries.
  • Permettre de la flexibilité pour s’adapter à la demande : la flexibilité est indispensable pour rester compétitif lorsque la demande varie. Il peut aussi s’agir de fabriquer simultanément différents produits.

La chaîne de production : un exemple de fonctionnement

Une ligne de production est adaptée aux besoins de l’entreprise. Elle peut ainsi varier dans son fonctionnement. En voici un exemple :

  • Zone de réception des matières premières nécessaires à la fabrication d’un produit ;
  • Zone de stockage des matières premières à l’arrivée ;
  • Zone d’usinage et d’assemblage ;
  • Zone de contrôle qualité ;
  • Zone de conditionnement des produits finis ;
  • Zone de stockage de ces marchandises prêtes à être expédiées ;
  • Zone d’expédition.

Les avantages de la chaîne de production

Outre son aspect pratique, la chaîne de production présente plusieurs atouts :

  • Le gain de temps dans la production : grâce à la maîtrise de la production, des délais, l’entreprise peut produire rapidement dans les volumes attendus ;
  • La réduction des coûts : l’entreprise gère mieux sa production et sa qualité. Elle réduit les erreurs, les gaspillages de ressources, les invendus… ;
  • L’augmentation de la production : l’automatisation d’une chaîne de production permet d’augmenter les volumes de commandes. 

Les inconvénients de la chaîne de production

Quelques inconvénients peuvent aussi être observés :

  • Lorsque les produits fabriqués changent, il peut être nécessaire de repenser toute la chaîne de production ;
  • Il est nécessaire d’investir dans des équipements et logiciels coûteux (machine complexe, robotique, traçabilité…) ;
  • Le rôle de l’opérateur sur la chaîne de production est crucial : chaque poste doit être étroitement contrôlé et bien maîtrisé. Les opérateurs doivent avoir une véritable expertise, une solide compréhension des enjeux ;
  • La moindre défaillance dans la chaîne peut entraîner un arrêt complet.

Les nouvelles tendances de la chaîne de production

La chaîne de production industrielle doit répondre à de nouveaux enjeux :

  • Améliorer la collecte d’informations : pour s’adapter à la demande en temps réel, assurer un suivi précis de chaque ressource, chaque produit… ;
  • Permettre une plus grande flexibilité : les tendances évoluent vite, les consommateurs attendent plus de personnalisation… La chaîne de production doit permettre de suivre au plus près les changements ;
  • Repenser l’environnement et le travail des opérateurs : l’ergonomie des postes de travail, mais aussi l’organisation des entrepôts doivent permettre aux employés de travailler dans des conditions optimales. Il y va de leur productivité, mais plus encore de leur santé.

En conclusion

Le développement de la chaîne de production a conduit à une véritable révolution industrielle. Elle est aujourd’hui au cœur de toutes les entreprises. Lorsqu’elle est maîtrisée, elle est gage de productivité, de flexibilité, de compétitivité. 

Découvrez également le rôle de la chaine d'approvisionnement dans le processus logistique.

Thématiques: emballage et logistique
Julien Clery

Écrit par Julien Clery

Responsable Projets Marketing