8 Minutes de lecture

E-commerce : 5 idées pour initier vos clients au tri des déchets d’emballage

24 mars 2021 10:30:00

Préserver l’environnement fait désormais partie des préoccupations des consommateurs. Ils sont chaque jour plus nombreux à repenser leurs habitudes de consommation et à chercher des solutions pour réduire leur empreinte carbone. Ils attendent des marques et entreprises qu’elles en fassent autant, et n’hésitent plus à passer à la concurrence pour trouver des alternatives plus eco-friendly.

Découvrez les 10 clés pour économiser vos emballages

Les entreprises ont donc tout intérêt à s’engager en faveur de l’environnement, notamment à travers leur démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Elles ont également un autre rôle à jouer : celui d’inciter leurs clients à adopter une démarche plus écologique et à faire les bons gestes pour préserver la planète. Bien trier les déchets est un geste clé pour économiser les ressources naturelles.

Les acteurs de l’e-commerce, en raison de la nature de leur activité, doivent s’emparer de ce sujet et, plus encore, initier leurs clients au tri des déchets d’emballage.

#22 - E-commerce - 5 idées pour initier vos clients au tri des déchets demballage (1)

La croissance de l’e-commerce et son impact sur l’environnement

 

Le succès de l’e-commerce n’est plus à démontrer, il continue sa croissance et représente désormais un mode d’achat incontournable. En 2020, la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance) a publié les chiffres clés de l’e-commerce en France :

 

  • Un chiffre d’affaires de 103,4 milliards d’euros, avec une progression de 11,6 % par rapport à 2018. L’e-commerce B-to-B a atteint, quant à lui, un chiffre d’affaires de plus de 150 milliards d’euros ;

 

  • 1,7 milliard de transactions en ligne en 2019, soit 15,7 % de plus qu’en 2018 ;

 

  • 40 millions de Français font des achats sur Internet, ce qui représente plus de 78 % des internautes ;

 

  • 98 % des e-acheteurs se disent satisfaits de leurs expériences d’achat en ligne sur les douze derniers mois ;

 

  • L’e-commerce a occasionné la création de plus de 200 000 emplois en France en 2019.

 

S’il a révolutionné nos habitudes d’achat et rend service à des millions de consommateurs, l’impact écologique de l’e-commerce n’est pourtant pas négligeable. On peut cependant lui reconnaître deux effets positifs pour l’environnement : toujours d’après le rapport de la Fevad :

 

  • 71 % des e-acheteurs se seraient déplacés en voiture ou à moto pour acheter leur produit s’ils n’avaient pas pu faire la transaction en ligne. L’e-commerce permet donc de réduire les déplacements en voiture des particuliers. 

 

  • 67 % affirment trouver plus facilement sur Internet qu’en point de vente physique des produits provenant du commerce équitable. L’e-commerce améliore ainsi l’accès à des produits plus eco-friendly.

 

Ce rapport montre également une prise de conscience de la part des e-consommateurs :

 

  • 70 % d’entre eux favorisent les sites qui adoptent une démarche responsable ;

 

  • 71 % essaient de regrouper leurs commandes pour limiter le nombre de livraisons ;

 

  • 77 % trient leurs emballages et 45 % les conservent pour les réutiliser.

 

La question des emballages et des déchets représente un véritable problème pour l’environnement. Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés à cette question, mais les entreprises doivent aussi les accompagner et leur donner les bons conseils pour encourager et faciliter le tri.

 

L’importance d’éduquer ses clients au tri des déchets

 

Les e-commerçants disposent de nombreuses solutions pour réduire leur empreinte carbone : limiter le poids du vide, adopter des emballages écologiques, encourager la livraison en point relais, limiter les retours de marchandises...

Ils doivent également, comme toute entreprise, respecter la loi sur le tri des déchets, c’est-à-dire l’obligation de trier tous leurs déchets (bois, cartons, papier, métal, verre et plastique), quelle que soit la quantité produite. 

 

Ces initiatives sont positives, mais il faut aller plus loin encore : pour être bien recyclés, les déchets doivent être bien triés. Lorsque le client entre en possession de son colis, c’est à lui que revient la responsabilité de trier les déchets.

Cependant, encore beaucoup trop de déchets sont mal triés, voire simplement détruits. Les raisons sont multiples, parmi lesquelles la difficulté à comprendre les différents pictogrammes et consignes de tri, parfois obscurs. Certains consommateurs minimisent aussi parfois les problématiques environnementales. Les entreprises peuvent ici jouer un rôle déterminant pour éduquer leurs clients et les inciter à faire les bons gestes.

En accompagnant vos clients dans le tri de leurs emballages, vous vous engagez encore plus en faveur de l’environnement.

 

Les 5 idées pour inviter ses clients à trier leurs emballages

 

L’usage des pictogrammes sur l’emballage

 

Le tri et le recyclage des déchets commencent par des consignes claires. Dans les faits, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver : consignes vagues, difficiles à comprendre, peu visibles sur l’emballage…

Même en étant de bonne volonté, il n’est pas rare de jeter un déchet dans la mauvaise poubelle, ou d’oublier certains points clés (retirer certains éléments qui doivent être jetés ailleurs, nettoyer les cartons alimentaires avant de les mettre au tri…). En tant qu’entreprise, vous pouvez prendre des mesures pour faciliter le tri de vos emballages.

 

Les pictogrammes liés au recyclage représentent un moyen direct pour informer les consommateurs et leur indiquer comment trier leurs déchets. Pour cela, ces pictogrammes doivent être clairs, précis et simples à comprendre. Il en existe déjà plusieurs, mais ils sont encore insuffisamment connus et compris. Par exemple :

 

  • Le point vert : on le retrouve généralement sur un emballage écologique recyclable. Il indique que l’entreprise ayant vendu le produit paie la taxe Éco-emballages : elle sert à soutenir financièrement le tri des emballages et leur recyclage.

 

  • Le triangle de Moebius : ce logo tri emballage indique que l’emballage est recyclable ou valorisable.

 

  • Le triman : ce logo est utilisé pour le tri sélectif des emballages et indique que le produit doit être jeté selon des consignes spécifiques. Il est obligatoire depuis 2015 et peut apparaître directement sur le produit, son emballage ou son sur-emballage. 

 

Pour préserver l’environnement, le tri sélectif des déchets est indispensable : adoptez des logos et pictogrammes clairs et facilement compréhensibles sur vos emballages.

 

Une campagne de communication sur les réseaux sociaux

 

Les réseaux sociaux sont parfaits pour communiquer avec les consommateurs. Les marques l’ont bien compris et nombre d’entre elles les utilisent déjà au quotidien. Outre leur aspect divertissant, les réseaux sociaux peuvent aussi être le support idéal pour informer vos clients sur le tri des emballages

 

Vous pourrez, par exemple, publier des images ou vidéos pour :

 

  • Expliquer pourquoi vous avez opté pour un emballage éco responsable (ou emballage durable) et comment vous l’avez conçu ;

 

  • Sensibiliser aux problématiques du recyclage ;

 

  • Donner des astuces concrètes pour encourager la réduction des déchets ;

 

  • Informer sur les consignes de tri des déchets, expliquer les différents pictogrammes et logos présents sur vos emballages…

 

Une page web/un fascicule d’information dans chaque envoi

 

Intégrez à votre site web une page pour sensibiliser vos clients au recyclage et leur indiquer clairement comment bien trier leurs emballages carton.

Vous pouvez également joindre à vos colis un fascicule d’information. Proposez des informations claires, simples à comprendre et répondez à toutes les questions que peuvent se poser vos consommateurs. Mieux ils seront informés, plus ils seront susceptibles de respecter les consignes et de bien trier leurs déchets. 

 

L’exemple de L’Oréal

 

Pour inciter les consommateurs à bien trier leurs emballages et produits cosmétiques, la marque L’Oréal a lancé la plateforme Trions en beauté. Ce site internet est une source d’information complète pour savoir où et comment jeter les produits d’hygiène et de beauté. Qu’il s’agisse de contenants en verre ou en plastique, de vernis à ongles encore remplis, de mascara ou de notices en papier, les consommateurs comprennent rapidement et facilement où les jeter.

L’Oréal a montré un véritable effort pour simplifier l’accès à l’information : tout est imagé (dessins ou vidéos) et accompagné d’explications concises et claires. Une affiche de tri des déchets récapitule tous les bons gestes et peut être téléchargée ou imprimée pour un accès rapide.

 

Outre ces consignes, la plateforme contient de nombreuses informations pour sensibiliser et informer les consommateurs. On y trouve ainsi des rappels des engagements de la marque, des explications sur la collecte et le recyclage des déchets, mais aussi des articles sur la beauté responsable. 

 

La réutilisation des emballages (déco, envoi de courrier...)

 

L’emballage vert et les consignes de recyclage ne sont pas les seules solutions pour inciter les consommateurs à adopter de bons gestes. Une autre possibilité est d’encourager vos clients à réutiliser leurs emballages.

On pourra citer l’exemple des bougies La Jolie Muse : la marque propose pour ses bougies des emballages particulièrement esthétiques, pensés pour être ensuite conservés et réutilisés pour d’autres usages. La marque en a fait un argument commercial et incite ainsi ses clients à donner une seconde vie à l’emballage. 

 

En tant qu’acteur de l’e-commerce, votre responsabilité envers l’environnement ne s’arrête pas lorsque le produit est livré. Vous avez également un rôle à jouer pour faciliter et encourager le tri, puis le recyclage de vos emballages.

Opter pour un éco-emballage, par exemple, sera d’autant plus intéressant si vous vous assurez que les consommateurs sauront ensuite où jeter cet emballage. En informant vos clients et en leur indiquant les bons gestes de tri, vous participez activement à la préservation de la planète et vous réduisez toujours plus votre empreinte carbone.

New call-to-action

DS Smith Team

Écrit par DS Smith Team