7 Minutes de lecture

Éco-design : les 6 erreurs à éviter pour la conception de votre packaging

20 janv. 2021 10:16:28

Les consommateurs se montrent de plus en plus soucieux de leur empreinte carbone et des problématiques liées à la pollution et à l’épuisement des ressources naturelles.

Découvrez les 10 clés pour économiser vos emballages

De son côté, l’Union européenne a voté une directive mettant fin à l’utilisation du plastique à usage unique. Les entreprises doivent s’adapter à ces nouveaux enjeux, notamment en repensant les emballages de leurs produits.

L’éco-design et l’écoconception représentent une solution intéressante : cette démarche consiste à concevoir des produits ou packagings en respectant autant que possible les exigences environnementales.

Cela implique par exemple d’opter pour des matières renouvelables, comme le carton, mais aussi d’être plus attentif au design des emballages pour en réduire la surface, le poids et le vide.

Dans cet article, nous vous présentons les 6 erreurs les plus courantes en matière d’éco-design, vous saurez ainsi ce que vous ne devez surtout pas faire !

L'éco-désign est une solution intéressante pour concevoir des packagings.

Ne pas impliquer une équipe élargie (design, produit, éthique, logistique, achat…)

 

De nombreux paramètres doivent être pris en compte lorsque l’on décide de repenser la conception de ses produits ou emballages, et plus encore dans le cadre d’un éco-emballage. Par définition, cette démarche recouvre plusieurs points qui devront être considérés :

 

  • Réduire les ressources et l’énergie nécessaires pour fabriquer le packaging ;

 

  • Choisir les matériaux et les ressources qui présentent le moins d’impact possible sur l’environnement, ce qui implique également la manière dont ils sont obtenus et produits ;

 

  • Limiter au maximum la pollution et l’impact sur le climat et la biodiversité tout au long des processus de fabrication et de distribution du packaging écologique ;

 

  • Mettre en œuvre toutes les actions nécessaires pour faciliter et encourager la réutilisation du packaging, son recyclage ou sa destruction.

 

Concevoir un packaging éco-design s’inscrit ainsi dans une démarche plus globale qui concerne tout autant l’extraction des ressources que leur destruction ou recyclage en toute fin de cycle.

Il s’agit de minimiser l’impact à tous les niveaux, qui peut également impliquer une logique d’économie circulaire. Si vouloir adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement est une bonne chose, les complications sont donc multiples. 

 

Un packaging ne doit pas seulement être écologique, il doit aussi préserver et protéger le produit, offrir des garanties sanitaires aux consommateurs (produits alimentaires), être fonctionnel, esthétique et servir de support de communication.

Il devra également être fabriqué, transporté, stocké et mis en rayon. En n’impliquant pas tous les acteurs pertinents dans la conception, vous risquez de créer un packaging inutilisable. 

 

Pour concevoir un packaging alimentaire, cosmétique avec une approche d’éco-conception, vous devez donc réunir tous les acteurs pertinents et travailler dans une démarche de co-création pour aboutir à la réalisation d’un packaging mockup qui répond à tous les critères attendus. 

 

Ne pas penser « emballage réutilisable »

 

L’éco-design ne s’arrête pas au choix de matériaux écologiques, vous devez également penser à ce qu’il adviendra du packaging une fois qu’il aura accompli sa mission. Le recyclage ou la destruction sont des options généralement choisies, mais il existe une solution : l’emballage réutilisable

 

Plusieurs alternatives sont possibles, on pourra par exemple citer le cas du packaging en carton réutilisable, directement en tant que tel, ou sous une autre forme, à l’image des boîtes à chaussures Puma qui peuvent être conservées pour transporter de manière élégante et pratique les baskets de la marque.

Par ailleurs, l’emballage alimentaire réutilisable se développe, comme le bee wrap, un film alimentaire réutilisable et zéro déchet fabriqué à partir de cire d’abeille. Les consommateurs peuvent le nettoyer et le réutiliser autant de fois qu’ils le souhaitent pour conserver d’autres aliments. 

 

On pourrait également donner l'exemple des sacs à vrac qui eux aussi, une fois utilisés, peuvent être conservés et réutilisés, plutôt que d’être aussitôt jetés ou recyclés. Les emballages réutilisables sont appréciés des consommateurs et ils sont bénéfiques pour l’environnement, mais ils peuvent par ailleurs être une source d’économies pour les entreprises et marques.

La durabilité de ces emballages est maximale. De plus, ils sont recyclables ou biodégradables lorsqu’ils ne sont plus en assez bon état pour continuer à être utilisés. La production de déchets s’en trouve directement réduite. 

 

Ne pas prendre conseil auprès de son fournisseur

 

Comme nous l’avons vu précédemment, lorsque l’on décide de repenser ses emballages pour adopter une démarche éco-responsable, il ne faut négliger aucun acteur de la chaîne. C’est la clé pour s’assurer de créer des packagings qui répondent à la fois aux besoins de l’entreprise et aux attentes des consommateurs. 

 

Un autre acteur tout aussi important peut être sollicité : votre fournisseur. Il connaît vos problématiques métiers en plus des siennes. Du format aux matériaux, il saura vous conseiller pour prendre les meilleures décisions. Vous pourrez également trouver des solutions avec lui pour maîtriser vos coûts et ainsi concevoir un packaging personnalisé et éco-design à un prix correspondant à votre budget.

 

Ne pas approfondir la recherche de matériau innovant

 

Lorsque l’on pense aux matériaux innovants, on imagine aussitôt des marchés de niche avec des tarifs onéreux. Ils constituent pourtant des solutions intéressantes et parfois capables de résoudre toutes vos problématiques.

Quant aux prix pratiqués, ils se situent dans une fourchette très large permettant à chacun de respecter son budget. Il faut également prendre en compte le fait que ces matériaux peuvent représenter un argument marketing attractif pour les consommateurs, générant plus de bénéfices à terme. 

 

Packaging et innovation vont de pair, les chercheurs explorent sans cesse de nombreux matériaux innovants pour concevoir de nouvelles solutions d’emballage. Il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus, à s’intéresser aux dernières avancées technologiques, mais aussi aux idées innovantes qui utilisent des ressources naturelles, comme les algues, la cire d’abeille ou encore le bambou. 

 

La fin du plastique à usage unique, mais également plus largement la lutte contre la pollution, encouragent la créativité pour produire un concept capable de remplacer le plastique tout en préservant la planète. La solution idéale pour votre entreprise se trouve peut-être parmi ces nouvelles idées.

 

Ne pas penser au vide

 

Le vide pèse lourd sur la facture et sur l’environnement ! Chaque année, des millions de kilos de vide sont transportés à travers le monde. En Europe, pas moins de 4,6 milliards de colis circulent actuellement et tous contiennent en partie du vide. Il rassemble à lui seul 122 millions de tonnes de dioxyde de carbone émises chaque année. Cela entraîne des coûts immenses : transporter du vide coûterait 46 milliards de dollars par an dans le monde. 

 

Il résulte directement des packagings de produits et des emballages de transport, trop souvent disproportionnés : le vide représente 45 à 50 % de l’emballage. La raison peut être logistique : le choix de cartons standardisés peut effectivement simplifier les processus de stockage et de transport.

Cela peut aussi être une raison purement esthétique et marketing : concevoir des emballages plus grands pour contenir plus de textes ou d’images, et ainsi capter l’attention des consommateurs.

 

En réduisant les espaces vides dans vos packagings, vous diminuez l’empreinte carbone de votre entreprise et vous réalisez des économies. En effet, les entreprises paient concrètement pour transporter du vide, sans compter toutes les cales nécessaires (et qui représentent là encore des dépenses supplémentaires) pour protéger les produits dans ces emballages bien trop grands pour eux. 

 

Il existe désormais des solutions pour produire des emballages de taille minimum, sur-mesure, et qui offrent une protection optimale des produits. Il devient alors tout à fait possible, et abordable, de créer un packaging design qui limite autant que possible l’espace vide.

Opter pour ces solutions permet également de satisfaire les consommateurs : ils sont de plus en plus nombreux à se plaindre du suremballage jugé inutile et mauvais pour la planète, ainsi que des cartons beaucoup trop grands. Ce sont autant de déchets superflus qu’il leur faut ensuite jeter ou recycler. 

 

Ne pas penser marketing original et éthique

 

Les packagings et produits respectueux de l’environnement séduisent aujourd’hui un très grand nombre de consommateurs. Ils sont chaque jour plus nombreux à prendre conscience de l’impact de leurs décisions sur l’environnement.

Lorsque vous choisissez de concevoir des packagings ou produits plus éthiques, vous avez devant vous une indubitable opportunité pour communiquer auprès de vos clients. Innovation durable et packaging peuvent ainsi devenir une véritable arme de communication pour attirer de nouveaux clients et montrer vos engagements envers l’environnement.

En misant sur l’originalité du design ou du marketing, vous vous démarquez encore plus de vos concurrents et vous gagnez en visibilité auprès des consommateurs.

 

Design et inspiration sont désormais au service de l’éco-conception. On pourra citer en exemple la marque Innocence Paris qui a opté pour des cartons d’expédition à la fois écologiques, raffinés et minimalistes. Ces packagings mettent en avant la marque et ses valeurs, tout en respectant l’environnement et en améliorant l’expérience client.

 

Les entreprises et marques doivent repenser la conception des emballages pour s’adapter aux nouvelles lois en matière d’écologie et aux attentes des consommateurs.

C’est un véritable challenge, mais aussi une opportunité, l’occasion de créer de nouveaux packagings plus soucieux de l’environnement, pratiques et créatifs. C’est toute la chaîne qui est impactée, du choix des matières premières jusqu’à la fin de vie de l’emballage.

De nombreuses solutions existent pour créer ces packagings innovants, chaque entreprise pourra ainsi trouver celle qui correspond le mieux à ses besoins et à son budget.

Découvrez notre nouvelle alternative durable aux emballages plastiques

DS Smith Team

Écrit par DS Smith Team