7 Minutes de lecture

Emballage : la durabilité au service de votre croissance

17 févr. 2021 14:19:00

L’environnement s’impose désormais dans les préoccupations des entreprises, autant pour répondre aux directives européennes qu’aux attentes des consommateurs, mais aussi par engagement. Ces préoccupations environnementales concernent notamment la durabilité des emballages.

Prenez connaissance de notre étude sur l'économie de l'espace vide

Un emballage durable optimise les ressources environnementales à chaque étape de son cycle de vie. En plus d’être un engagement ou une réponse aux nouvelles préoccupations de la société, la durabilité des emballages peut également être un levier de croissance pour les entreprises.

La durabilité, emballage recyclé

 

Mettre en place et valoriser votre démarche RSE

 

La RSE : un engagement pour la société et l’environnement

 

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises ou Responsabilité Sociale des Entreprises) consiste à intégrer le développement durable dans la stratégie des entreprises. L’objectif d’une démarche RSE est d’avoir un impact aussi bénéfique que possible sur la société et de protéger l’environnement, tout en restant viable économiquement. 

 

Les entreprises doivent donc parvenir à trouver un équilibre entre leurs impératifs économiques, leur recherche de profit et la protection de l’environnement. Il s’agit d’un engagement volontaire qui peut être pris par toutes les entreprises : peu importe leur taille, leur chiffre d’affaires ou leur secteur d’activité. 

 

Une démarche RSE peut se traduire par une multitude d’actions concernant l’environnement, la société et l’économie. C’est l’intégralité de l’entreprise, son fonctionnement, ses salariés, fournisseurs ou produits qui doivent être remis en question : quel est l’impact de l’entreprise sur l’environnement, sur les populations locales, sur ses salariés ? 

 

Cela concerne aussi les choix effectués en matière de modèle économique, de fournisseurs et de partenaires. Pour chaque élément, il est nécessaire de se demander si l’impact est positif et négatif. Tout peut ainsi être passé au crible, jusqu’à la comptabilité de l’entreprise. Par exemple : 

 

  • Réduire son empreinte carbone : privilégier des énergies vertes, installer un éclairage LED, économiser les ressources naturelles, mettre en place une meilleure gestion des déchets, opter pour l’emballage recyclable, adopter une démarche d’économie circulaire…

 

  • Veiller au bien-être et à la santé des salariés, encourager la diversité, favoriser l’emploi local et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi ou en situation de handicap…

 

  • Ne pas employer de techniques d’optimisation fiscale trop agressives, afin de ne pas contribuer à la dégradation des services publics…

 

S’engager à travers la RSE n’a donc rien d’anodin. Cette démarche étant volontaire et personnelle, l’entreprise peut librement axer ses efforts sur certains points plutôt que d’autres : chaque amélioration reste une avancée qui profite à la société et/ou l’environnement.

Cependant, si vous souhaitez mettre en avant votre RSE, vous devrez faire preuve de transparence : vos engagements doivent être clairs, se concrétiser par des actions et être cohérents. 

 

Pourquoi adopter une démarche RSE ?

 

Bien sûr, adopter une démarche RSE est avant tout un geste fort pour améliorer l’impact environnemental et sociétal d’une entreprise. C’est l’occasion d’adopter de bonnes pratiques qui participent au respect de l’environnement, à la préservation de la biodiversité et à l’amélioration de la société. 

 

Mais la RSE a bien d’autres avantages. Les consommateurs d’aujourd’hui sont mieux informés sur les problématiques environnementales et sociétales. Ils cherchent à réduire leur empreinte carbone et à faire de meilleurs choix. Ils n’hésitent plus à boycotter des entreprises ou marques qui polluent ou adoptent des pratiques illégales (exploitation salariale, esclavagisme, discrimination…). Les consommateurs se montrent donc sensibles à la démarche RSE des entreprises. 

Vous avez ainsi tout à gagner à adopter une démarche RSE et à mettre en avant la durabilité de vos emballages dans votre stratégie :

 

  • Soyez transparent sur la gestion de vos déchets : opter pour un emballage biodégradable ou recyclable représente un réel bénéfice pour l’environnement. Le papier et le carton sont réutilisables, recyclables et biodégradables, ce sont par conséquent des choix parfaits pour vos packagings. Un emballage alimentaire en carton recyclé peut constituer, notamment, une solution intéressante pour remplacer le plastique à usage unique désormais interdit. 

 

  • L’objectif zéro déchet de DS Smith : la durabilité environnementale est une priorité pour DS Smith, ce qui se traduit par des actions concrètes. Par exemple : 100 % d’emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2030, développer l’économie circulaire, réduction des émissions de CO2 de 30 % d’ici 2030, protection des ressources naturelles par l’optimisation de la fibre…
    À travers ses engagements, DS Smith accompagne également les entreprises en leur proposant des solutions alternatives et plus respectueuses de l’environnement, comme l’emballage alimentaire recyclable.

 

Mettre en avant votre démarche RSE représente un argument commercial pour attirer les consommateurs qui se montrent de plus en plus soucieux de leur empreinte écologique. Vous vous inscrivez pleinement dans leurs nouvelles attentes, en plus d’adopter une démarche écologique bénéfique pour la planète. Vous touchez de nouveaux marchés et vous augmentez naturellement vos ventes. 

 

C’est également une source d’économies qui aura une incidence positive sur votre chiffre d’affaires : vous maîtrisez au plus près votre cycle de production et vous exploitez des matières et produits qui pourront être réinjectés dans l’économie. 

 

Opter pour des solutions qui permettent de faire des économies

 

Dans le cadre de la RSE, vous profitez d’une opportunité réelle pour mener des actions concrètes en faveur de l’environnement et réaliser des économies. Si cela implique des changements et des investissements, c’est aussi une source d’économie à terme.

Cette démarche est d’autant plus nécessaire pour les entreprises qui recherchent des alternatives à l’utilisation de plastique à usage unique, ce matériau étant désormais interdit. 

 

Les solutions écologiques se sont grandement améliorées au cours des dernières années, l’offre est variée et permet à chaque entreprise de choisir des emballages moins polluants, quel que soit son budget. Voici plusieurs pistes pour réduire dès à présent votre impact environnemental tout en économisant :

 

  • L’emballage recyclé : cette méthode consiste à utiliser les emballages comme ressources pour créer de nouveaux emballages. Si elle n’est pas tout à fait récente, elle se développe cependant de plus en plus. Par exemple, il est désormais possible de revendre ses cartons usagés pour en acheter des neufs.
    Cela participe à prolonger la durée de vie des emballages et donc à réduire la quantité de déchets produite chaque année. 

 

  • Réutilisation d’emballage : cela permet d’améliorer les résultats économiques des entreprises, notamment pour exploiter au maximum la durée de vie des emballages, et d’avoir à disposition des emballages qui répondent mieux aux besoins logistiques. Les emballages concernés sont remis à neuf avant d’être réinjectés dans la chaîne. 

 

  • Moins d’espace de vide : en optimisant les emballages, il est possible de réduire leur surface, leur poids, mais aussi la quantité de vide qu’ils contiennent. Tous ces éléments ont un coût économique et écologique. Des packagings mieux conçus limitent la quantité d’émissions de gaz à effet de serre produite lors de leur transport. C’est aussi un moyen efficace pour limiter l’utilisation de cales nécessaires pour transporter en toute sécurité les produits, ce qui se traduit par des économies. Cela aide également à réduire la quantité de déchets produite chaque année. 

 

D’autres solutions sont envisageables pour faire de vos engagements écologiques un levier de croissance :

 

  • Le choix des matières premières : certaines solutions innovantes, comme le bambou ou les algues, représentent des initiatives originales et économiques, qui peuvent séduire les consommateurs, et donc se révéler rentables. Par exemple, l’emballage carton recyclé et l’emballage alimentaire biodégradable constituent une alternative écologique appréciée des consommateurs et excellente pour préserver l’environnement. D’une manière générale, les emballages dits écologiques ont un effet positif sur les entreprises : cela améliore l’image de marque et rassure les consommateurs, ce qui les encourage à acheter. C’est un argument marketing qui permet de se démarquer dans les rayons et d’atteindre des clients soucieux des questions environnementales.

 

  • L’écoconception : cette méthode consiste à s’interroger, à chaque étape de la conception d’un packaging ou produit, à son impact environnemental. Cela prend donc en compte, entre autres, le choix des matières premières, le processus de fabrication et la gestion des déchets en fin de vie.
    Un packaging écoconçu est un emballage qui optimise les ressources tout au long de sa vie : par exemple le carton proviendra d’une forêt gérée durablement, sa fabrication sera optimisée pour limiter l’utilisation d’énergie et il sera recyclé lorsqu’il aura rempli sa mission. Opter pour des emballages écologiques vous permet d’obtenir un avantage concurrentiel, en plus de mieux maîtriser la chaîne de production.

 

La RSE représente une grille de lecture différente et particulièrement intéressante pour mieux mesurer et évaluer l’impact des activités d’une entreprise. C’est l’occasion de s’interroger sur ses pratiques, de manière globale, et de chercher des solutions qui profitent à l’environnement et à la société. Cela peut également être une occasion de dégager de nouvelles opportunités de croissance et de réaliser des économies.

Adopter une démarche RSE, la valoriser auprès du public constitue aussi un moyen de mieux satisfaire les consommateurs, d’attirer de nouveaux clients, de se démarquer de la concurrence et donc de développer son activité. 

Prenez connaissance de notre étude sur l'économie de l'espace du vide

DS Smith Team

Écrit par DS Smith Team