5 Minutes de lecture

Machine d’emballage : définition, objectifs, exemples [2022]

18 août 2022 13:52:00

La machine d’emballage est indispensable dans la chaîne logistique des entreprises. Elle permet de protéger les marchandises, les regrouper, conditionner, mettre en valeur. L’emballage représente un pôle de dépenses important pour l’entreprise, c’est un véritable investissement.

formeuse_carton

C’est aussi un enjeu crucial : il doit s’adapter aux produits, au stockage, au transport, à l’entreposage. À cela, il faut ajouter de nouvelles contraintes environnementales. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la machine d’emballage : définition, avantages, produits disponibles sur le marché…

Qu’est-ce qu’une machine d’emballage ?

La machine d’emballage conditionne les produits pour les protéger de la lumière, de l’humidité à chaque étape. L’emballage est indispensable pour garantir la sécurité des marchandises pendant le transport et le stockage. 

La machine de fabrication d’emballage peut mettre en place plusieurs types d’empaquetages :

  • Primaire : il est en contact direct avec le produit. Dans le cas d’une boîte de biscuits, l’emballage primaire correspond au sachet en plastique ou au carton conditionnant le produit ;
  • Secondaire : il permet de joindre plusieurs produits pour former un lot. Par exemple, deux boîtes de biscuits ou plus réunies ;
  • Tertiaire : il s’agit de l’emballage de manutention ou de transport. Il sert à regrouper un grand nombre de produits pour faciliter leur manutention.

Le plus souvent, les entreprises utilisent une machine d'emballage automatique. Il peut s’agir d’ensacheuses, d’encaisseuses, de formeuses ou encore de banderoleuses. La machine d’emballage industriel peut utiliser divers matériaux, comme le carton, le verre, le plastique, le papier. Dans tous les cas, l’équipement d’emballage doit répondre à des impératifs techniques, marketing, et même environnementaux.

L’enjeu environnemental des emballages

Le conditionnement des marchandises pose un vrai problème environnemental. Utilisation de matériaux polluants, suremballage, absence de consignes de tri claires, transports ne roulant pas à pleine capacité… Les facteurs sont multiples, tous contribuent à augmenter les gaz à effet de serre. 

Les entreprises doivent absolument réduire leur impact climatique. Cela implique notamment de repenser leur stratégie d’emballage. Plusieurs facteurs doivent être pris en considération :

  • La quantité d’emballage : réduire l’usage lorsque c’est possible, lutter contre le suremballage, optimiser les packagings pour éviter l’utilisation de calage…
  • Les caractéristiques des emballages : les matériaux choisis, leur origine, leur fin de vie. Il existe aujourd’hui des solutions satisfaisantes pour résoudre ce problème. Le carton, par exemple, est un matériau renouvelable, durable, recyclable, biodégradable. Il existe aussi des colles et encres écologiques.

Les contraintes logistiques doivent aussi être prises en compte, comme le stockage, la facilité d’utilisation. L’objectif pour l’entreprise est de trouver le juste milieu entre ses impératifs et les enjeux écologiques. Cela peut nécessiter des investissements, l’utilisation d’une machine de fabrication de carton d’emballage plus performante.

Il ne s’agit pas d’une contrainte, mais d’une opportunité. En effet, les entreprises s’engageant en faveur de l’environnement sont plus populaires auprès des consommateurs. Une approche éco-friendly peut aider à optimiser les coûts, réduire les pertes, augmenter le chiffre d’affaires.

Pourquoi investir dans une machine d’emballage ?

La machine d’emballage carton ou plastique représente un investissement rentable. Elle offre de nombreux avantages dans la chaîne de production d’une entreprise :

  • Elle augmente la productivité, l’efficacité grâce à un rendement plus élevé ;
  • Elle prend en charge une partie du travail des opérateurs, permettant ainsi de réduire les coûts ;
  • Certains modèles sont évolutifs, ils s’adaptent aux besoins des entreprises. Ils représentent un investissement sur la durée ;
  • Cet équipement permet de créer des emballages variés pour différents formats de marchandises. C’est particulièrement intéressant pour les secteurs amenés à produire plusieurs types de produits ;
  • La machine d’emballage peut conditionner des produits liquides, pâteux ou solides. Chaque entreprise peut trouver le modèle idéal selon ses besoins ;
  • Elle convient aussi à l’emballage de produits fragiles ;
  • Elle réduit les erreurs conduisant à du gaspillage de matières premières ;
  • Elle est simple d’utilisation, la prise en main par les opérateurs est aisée, rapide.

Les machines d’emballage pour réduire les coûts des packagings

La préparation des colis est un poste de dépenses important. Cette étape nécessite du temps, de l’argent, du personnel dédié. La machine d’emballage offre une alternative intéressante pour résoudre cette problématique. Elle permet de réduire les ressources affectées au packaging. Grâce à la machine d’emballage plastique ou carton, les marchandises sont vite conditionnées, vite expédiées, avec une qualité d’emballage optimale. C’est un avantage concurrentiel important.

L’entreprise contrôle mieux ses coûts, elle accroît sa productivité, améliore sa qualité de service. 

Les différents types de machines d’emballage

Les machines d’emballage peuvent être manuelles, automatiques ou semi-automatiques. Il en existe différents types pour s’adapter à tous les besoins. Le choix est fait en fonction des impératifs de l’entreprise, son secteur d’activité, le type de produits à conditionner mais aussi le prix et le budget disponible.

Voici les principales machines d’emballages à connaître :

  • L’ensacheuse : elle peut être verticale ou horizontale. Elle est notamment utilisée en pharmacie et en agroalimentaire pour le conditionnement des produits en vrac ;
  • La housseuse automatique : cet équipement permet de créer des housses par soudure. Elle peut exploiter la technologie rétractable ou étirable. Elle est plus particulièrement utilisée dans les industries du bâtiment, du papier et de l’agroalimentaire ;
  • La banderoleuse : automatique ou semi-automatique, elle est utilisée pour le conditionnement des palettes. Elle applique un film de plastique fin tout autour des produits pour faciliter leur manipulation. Elle est utilisée pour des activités impliquant des productions élevées ;
  • La cercleuse : elle sert au cerclage des colis, autrement dit à fermer les cartons. Elle peut être manuelle, semi-automatique ou automatique. Cette dernière option est à privilégier dans les lignes de conditionnement automatisées ;
  • La fardeleuse : elle enveloppe des fardeaux avec un film rétractable. Elle permet de grouper plusieurs colis pour optimiser leur transport, tout en réduisant les coûts. C’est une alternative écologique aux méthodes traditionnelles.
  • La soudeuse : elle permet de sceller vos produits un à un dans des pochettes en plastique hermétiques. Ils seront protégés de la poussière, de l’eau et de toutes les agressions extérieures. La soudure se fait à chaud en pressant sur les bords joints des feuilles plastique.
  • La formeuse : automatique ou semi-automatique, la formeuse de carton permet d'assembler les découpes et de fermer les caisses (on parle alors de formage). Elle est pilotée par une automate programmable pour visualiser les défauts et faire un fonctionnement test. 
  • L’encaisseuse : semi automatique ou automatique, l’encaisseuse représente un module d'encaissage qui regroupe les fonctions de mise en volume de la caisse, chargement des produits et fermeture de la caisse au sein d'une même machine.

Conclusion

L’emballage constitue une activité à la fois chronophage, coûteuse, polluante. La machine d’emballage apporte une réponse efficace à ces problématiques. Elle permet d’augmenter la cadence de conditionnement, tout en économisant sur les coûts de production. Elle réduit le gaspillage de matières premières, les pertes. Elle constitue ainsi une opportunité pour les entreprises souhaitant améliorer leur productivité et leur impact environnemental. 

Thématiques: emballage industriel
Julien Clery

Écrit par Julien Clery

Responsable Projets Marketing