2 Minutes de lecture

Révolution industrielle : la saison 4 est lancée

17 oct. 2019 08:26:29

Retour sur les épisodes précédents : depuis le 18e siècle, un ensemble de mutations technologiques accompagne les transformations de notre industrie, de nos systèmes de production et de nos structures sociales. Trois révolutions industrielles ont ainsi façonné le monde moderne jusqu’à aujourd’hui. Alors que le rythme de l’innovation s’accélère de nouveau, les conditions semblent réunies pour voir éclore une quatrième révolution.

Jamais deux sans trois…

À l’origine de chaque révolution industrielle, il y a l’apparition d’une nouvelle source d’énergie. Le charbon et l’utilisation de la machine à vapeur pour la 1re (fin du 18e siècle), l’électricité, le gaz et le pétrole pour la 2e (fin du 19e siècle). A partir de la seconde moitié du 20e siècle, le nucléaire et le développement de l’électronique et de l’informatique ont fait entrer les Etats-Unis, le Japon puis les pays européens à l’heure de la 3e révolution industrielle et de l’automatisation de la production.

#5 Révolution industrielle _ la saison 4 est lancée

… ni quatre !

Pour certains*, le développement d’internet et l’émergence de l’intelligence artificielle, combinés aux progrès de la robotique et à l’apparition du big data** nous projettent dans une nouvelle révolution industrielle. « La vitesse à laquelle apparaissent les innovations actuelles est sans précédent. Comparée aux précédentes, la Quatrième révolution évolue à un rythme exponentiel, et non plus linéaire. De plus, elle bouleverse presque tous les secteurs d’activité, partout dans le monde. L’ampleur et l’importance de ces changements annoncent la transformation de systèmes entiers de production, de management et de gouvernance » constate Klaus Schwab.

De l’industrie 4.0 à la société du futur

La combinaison de ces avancées technologiques impacte en profondeur notre économie et notre société. Des systèmes intelligents et connectés nous aident à construire des voitures autonomes ou à diagnostiquer les maladies. Les usines « intelligentes » génèrent une production flexible, efficace et écologique. L’expérience-client devient centrale pour les entreprises, contraintes d'innover pour tirer leur épingle du jeu. Plus d’intelligence, plus de connexions. Les promesses de cette 4e révolution sont aussi immenses… qu’elles peuvent effrayer. Si le numérique et la robotique créeront 2 millions d'emplois, ils en détruiront 7 millions en cinq ans. De même, près de la moitié des métiers actuels disparaîtraient d'ici 20 ans. Le futur de l’emploi s’écrit aujourd’hui : certaines start-up n’ont pas attendu pour s’en saisir.

* Cf Klaus Schwab, La quatrième révolution industrielle, 2017, Dunod
** Production et analyse de données numériques massives

Thématiques: Economie Un monde à 2030
Julien Clery

Écrit par Julien Clery

Responsable Projets Marketing