7 Minutes de lecture

10 solutions de calage en carton pour vos emballages

20 mai 2021 16:08:06

Le calage dans les emballages joue un rôle clé pour la protection des produits durant les différentes étapes de transport, stockage et manutention. Le choix d’un matériau de calage n’a donc rien d’anodin. Il existe de nombreuses possibilités pour bien caler vos produits dans leurs emballages.

Prenez connaissance de notre étude sur l'économie de l'espace vide

Dans cet article, découvrez pourquoi il est indispensable de réfléchir aux méthodes de calage. Nous vous présentons également des solutions intéressantes pour caler vos produits et des exemples pour vous inspirer. 

solutions-calage-emballage-carton

Réfléchir aux méthodes de calage de ses produits : une nécessité

Le calage joue un rôle crucial : il complète l’emballage et permet de protéger le produit contre les chocs, les vibrations ou encore les écrasements. Il empêche également l’objet de bouger durant le transport. Il apparaît donc généralement comme indispensable, que le produit soit particulièrement fragile ou non. Il peut aussi avoir un aspect plus esthétique, notamment pour les produits de bien-être, de beauté ou de luxe. Cependant, son usage doit être mûrement réfléchi. Il a en effet un impact :

  • Sur vos coûts : bien que les éléments de calage soient peu onéreux en principe, la facture peut rapidement augmenter si vous en faites un usage régulier, voire abusif. De nombreuses entreprises utilisent des cartons d’expédition standards de grande taille qu’elles combleront ensuite par du calage. Elles pensent ainsi réduire leurs coûts, mais les calages nécessaires pour remplir l’espace vide ajoutent finalement des frais supplémentaires. L’économie réelle peut donc être bien moins intéressante – voire nulle – qu’en achetant différentes tailles de cartons ou en optant pour un emballage sur mesure. De plus, le calage d’emballage alourdit vos packagings, ce qui augmente également les coûts de vos frais de transport. La part de vide dans un emballage est estimée, selon le rapport « L’économie de l’espace vide » publié par DS Smith, entre 45 et 50 %. Transporter ce vide a un coût loin d’être anodin : il est estimé à environ 46 milliards de dollars par an dans le monde. Vos choix d’emballages et de calages peuvent ainsi augmenter ou faire baisser vos coûts. 
  • Sur l’environnement : selon les matériaux choisis ou la quantité utilisée, vous pouvez augmenter ou réduire votre empreinte écologique. Par exemple, le calage en carton recyclé sera une solution plus éco-friendly. Un autre point à prendre en compte est l’alourdissement des emballages : outre son incidence sur les frais de transport, le fait d’expédier des colis en partie vides et donc remplis de calage a un impact direct sur l’environnement. Le transport du vide correspond à 122 millions de tonnes de dioxyde de carbone émises chaque année. La manière de concevoir et caler vos emballages peut faire une différence significative pour l’environnement. C’est désormais une question centrale pour de nombreux consommateurs, vous avez par conséquent tout intérêt à la prendre en compte.

Calage de protection et emballage vont souvent de pair, mais outre le choix des matériaux de calage, vous devez donc avoir aussi pour objectif d’en éviter la surconsommation. Pour cela, vous pouvez : 

  • Opter pour des emballages sur mesure : leur taille est adaptée au plus près du produit, vous réduisez ainsi, ou supprimez complètement, vos besoins en calage ;
  • Adapter autant que possible l’emballage aux dimensions des produits : si vous ne pouvez pas investir dans du sur-mesure, vous pouvez a minima tendre à emballer vos produits de manière mieux adaptée. Pour cela, assurez-vous de disposer de différentes tailles de cartons d’expédition pour emballer au plus près. 

Quels que soient vos besoins et votre budget, nous vous recommandons de prendre en considération le carton. C’est une solution particulièrement intéressante et qui s’adapte à un grand nombre d’usages : ce matériau est écologique, léger, robuste, résistant et peu onéreux.  

Les différents matériaux de calage disponibles

Supprimer le calage n’est pas toujours envisageable. Dans ce cas, vous devez trouver la solution de calage d’emballage qui correspond le mieux à votre budget et à vos besoins. Les matériaux les plus fréquemment utilisés ou à connaître sont : 

  • Le calage en carton et le calage en carton ondulé : déjà largement utilisé pour concevoir des packagings, le carton peut aussi servir de calage pour emballage. Une fibre de calage en carton permet de concevoir des cales fiables, robustes, écologiques et légères. Le carton protège les produits pendant le transport et la manutention. On l’utilise notamment pour sécuriser les produits présentés sous forme de pack. On peut également le retrouver sous forme de nid d’abeille : sa forme alvéolaire le rend particulièrement performant pour protéger même des produits fragiles, comme des plaques en verre (vitre, pare-brise…). 
  • Les frisures en carton ou papier : ces petits éléments représentent une alternative parfaite avec le papier bulle plastique. Tout comme le carton de calage, il est écologique et il absorbe parfaitement les chocs. 
  • Les mousses expansées, polymères ou celluloses moulées : esthétique, étanche et disponible dans plusieurs épaisseurs, la mousse de calage pour emballage protège efficacement les produits. On l’utilise notamment dans l’emballage de produits high-tech. 
  • Le plastique (film à bulles et coussins d’air) : le film ou coussin forme une sorte de matelas de bulles d’air destiné à envelopper le produit pour le protéger ou à combler les espaces vides dans l’emballage. Il est étanche et peut être utilisé pour transporter des liquides.
  • Le bois : la fibre de bois est utilisée sous forme de frisure. Il s’agit d’un calage végétal, il est écologique et particulièrement isolant. On l’utilise notamment pour les produits alimentaires, ils sont ainsi protégés des variations thermiques, des vibrations et des chocs.
  • Le papier de soie : il a un rôle plus esthétique que protecteur. Peu onéreux et personnalisable, on le trouve dans tous les coloris et il ajoute un aspect haut de gamme à vos emballages. Il est surtout utilisé pour la cosmétologie et les produits de luxe.
  • Le papier kraft : il s’agit d’une fine feuille de papier kraft disponible en rame ou en rouleau. C’est un calage économique, naturel, biodégradable et recyclable. Il peut être froissé pour combler les espaces laissés vides dans les cartons d’emballage. On l’utilise par exemple pour le transport de charges lourdes.
  • La ouate de fibres textiles : cette matière écoresponsable est recyclable, réutilisable et particulièrement efficace pour protéger les produits fragiles.
  • Les chips en polystyrène (aussi appelées particules de calage ou chips de calage) : leur grande légèreté permet de ne pas trop alourdir les emballages. D’apparence fragile, elles disposent pourtant d’un fort pouvoir amortissant et peuvent s’insérer facilement dans les moindres recoins laissés vides.

Des exemples de calage

Voici plusieurs exemples intéressants de calage pour assurer une bonne protection des produits pendant le transport, le stockage et la manutention. Ces différentes solutions sont toutes éco-friendly. Elles répondent à la fois aux problématiques liées au transport de marchandises et aux attentes des consommateurs en matière de responsabilité des entreprises sur les questions environnementales : 

  • La cellulose moulée : ce calage est composé à 100 % de papier journal et de carton ondulé recyclés. Il représente un moyen écologique intéressant pour protéger les produits électroniques, et plus globalement les produits fragiles, pendant le transport et le stockage.
  • Le calage en carton sur mesure : l’avantage principal de cette solution est qu’elle permet de maintenir solidement en place le produit tout au long du transport et du stockage. Son second atout tient à sa conception sur mesure : puisque le calage s’intègre parfaitement au carton d’emballage, il peut être personnalisé en fonction des besoins de l’entreprise et de sa stratégie marketing. Cela donne la possibilité de créer des emballages originaux au design travaillé qui valorisent les produits. Outre son rôle de protection, l’emballage vient ainsi améliorer l’expérience d’achat.
  • La ouate de fibres textiles : à la fois écologique et protectrice, elle a en plus un aspect cotonneux qui la rend toute douce et agréable au toucher. Elle est particulièrement intéressante, car outre son rôle de protection, elle améliore l’expérience du client au moment du déballage grâce à son côté doux et très esthétique. Facile à produire, elle est peu onéreuse. Avec cette solution, vous répondez ainsi à plusieurs problématiques : l’environnement, la protection et l’expérience d’achat. Vous pouvez tout autant l’utiliser dans un but purement protecteur que jouer avec son aspect pour proposer un calage original et esthétique.

Emballage et calage sont deux aspects à prendre en compte lorsque vous expédiez des produits. Si l’emballage est essentiel pour protéger le produit tout au long du transport, du stockage et de la manipulation, il n’est parfois pas suffisant. Le calage permet d’ajouter une couche de protection supplémentaire ou de combler les espaces restés vides pour empêcher le produit de bouger. Vous connaissez à présent différentes solutions pour bien caler vos produits. Pour aller encore plus loin, vous pouvez opter pour du calage d’emballage en carton sur mesure. Vous pouvez également, en choisissant des emballages sur-mesure, réduire tout ou partie de vos besoins de calage et ainsi réduire vos coûts.

Découvrez notre nouvelle alternative durable aux emballages plastiques

DS Smith Team

Écrit par DS Smith Team