7 Minutes de lecture

Quelles sont les solutions pour le recyclage du carton ?

3 déc. 2020 10:12:00

À l’heure où le plastique tend à voir son utilisation limitée, le carton s’impose déjà comme une alternative intéressante pour le remplacer en partie. Il présente de très nombreux atouts.

Solide, résistant, adaptable et léger, il est également avantageux pour l’environnement. Il peut être produit de manière écofriendly et il est recyclable. Dans cet article, nous vous proposons un focus sur le recyclage du carton. Quels cartons sont concernés ? Que deviennent-ils une fois recyclés ? Pourquoi le tri sélectif est important ? On vous dit tout.

Si il est bien traité, le carton peut avoir une durée de vie considérable.

Quels cartons sont recyclables ?

 

Le carton est largement utilisé, que ce soit pour livrer les colis ou emballer des produits. Il faut reconnaître qu’il cumule les bons points, de sa robustesse à son adaptabilité, en passant par le fait qu’il est issu de ressources renouvelables.

Découvrez notre étude sur l'économie circulaire

À l’heure où les consommateurs boudent le plastique et que les entreprises sont incitées à réduire son utilisation au strict minimum, le carton s’impose comme une alternative idéale dans de nombreux cas. C’est la solution écologique parfaite pour réduire le volume de déchets plastiques produits chaque année et limiter l’impact environnemental des entreprises et des consommateurs. N’en demeure pas moins la question de sa recyclabilité.

Tous les cartons ne sont pas constitués à 100 % de ce seul matériau, on pourrait donc craindre que certains d’entre-deux, lorsqu’ils sont associés à d’autres matières, ne puissent pas être recyclés.

On pourra citer l’exemple des colles ou encres qui peuvent contenir des matières non recyclables. On pourra également citer les cartons tâchés par les aliments qu’ils contenaient. Ou encore le cas des cartons qui contiennent aussi des parties en plastique. Un véritable casse-tête pour les consommateurs qui ne savent pas toujours comment procéder au tri des emballages.

 

Pourtant, la réponse est simple : tous les cartons sont recyclables ! Les techniques de recyclage ont en effet beaucoup évolué. Elles sont désormais capables d’extraire la fibre cellulosique (celle qui permet de fabriquer du carton). C’est cette fibre qui sera ensuite réutilisée pour produire de nouveaux cartons et papiers.

 

Il faut cependant respecter une condition : les cartons doivent être vides lorsqu’ils sont envoyés au tri. Ainsi, à partir du moment où il est vide, même le carton à pizza tâché de graisse pourra profiter d’une seconde vie.

 

Quel est le cycle de vie du carton ? Que devient le carton recyclé ?

 

Pour les consommateurs comme les entreprises, le tri est désormais une habitude bien ancrée. Trier les emballages ménagers et alimentaires, le verre, les cartons et le papier est devenu un geste quotidien que l’on fait sans trop y penser. Pour autant, on ne sait pas toujours comment est conçu concrètement le carton à l’origine, ni ce qu’il devient une fois déchet et expédié dans les points de collecte.

Le cycle de vie du carton implique une succession d’étapes. La première concerne bien sûr sa production initiale. Le carton est fabriqué à partir des résidus de bois et des copeaux des scieries (80%) ou du bois d’élagage (20%) afin d’assurer une gestion durable et efficace des forêts certifiées FSC. Cette matière première est ensuite mélangée à de l’eau pour créer une pâte qui deviendra du papier ou du carton.

C’est donc un matériau écologique issu d’une ressource renouvelable et durablement gérée : le bois. Cependant, ce qui fait réellement du carton un emballage écofriendly, c’est la suite de son cycle de vie qui s’achève par sa décomposition naturelle (il est biodégradable, sauf lorsqu’il est mélangé avec des matériaux qui ne le sont pas), son réemploi ou son recyclage.

 

Une fois qu’il a été utilisé, par exemple pour l’envoi d’un colis ou pour emballer un produit, le cycle de vie du carton se poursuit ainsi :

 

  • Lorsqu’il n’est plus utile ou qu’il est devenu trop abîmé, il est déposé au tri et collecté par des camions.

 

  • Il est ensuite déposé au centre de tri. Sur place, il sera compressé sous forme de cube. Cette étape s’appelle la mise en balle.

 

  • Il est alors expédié chez des fabricants de l’industrie papetière où il passe par différentes étapes : affinage, pulpage, épuration et désencrage, puis essorage et stockage. À ce stade, le carton ne ressemble plus du tout à la forme sous laquelle nous le connaissons : c’est alors une sorte de pâte.

 

  • L’étape suivante consiste à transformer la matière obtenue en bobines de papier. Pour cela, la pâte de fibre cellulosique passe sous des presses. C’est ce que l’on appelle le bobinage. Les cartons traditionnels seront réutilisés pour faire du carton, tandis que ceux provenant des briques alimentaires seront recyclés sous forme de papier toilette, de serviettes en papier ou encore de papiers cadeaux.

 

  • Les bobines de carton sont ensuite transformées en plaques. Il ne reste plus qu’à les découper pour en faire des cartons prêts à être utilisés, et ce cycle se répète ainsi à l’infini.

 

Il existe également d’autres solutions pour prolonger le cycle de vie du carton, qui peuvent d’ailleurs intervenir avant qu’il soit envoyé au tri. Par exemple, des sociétés s’occupent désormais de collecter les cartons usagés des entreprises.

Elles les nettoient et les remettent en forme pour leur offrir une seconde vie. Ces cartons conservent donc leur forme d’origine et ne passent pas par les différentes étapes citées ci-dessus. Ils sont tout simplement remis à neuf et revendus aux entreprises. Selon le processus suivi, on pourra parler de cartons réutilisables ou réemployables.

Cette solution pourra par exemple être envisagée par les entreprises qui utilisent un grand nombre de cartons. Elles pourront réduire leurs dépenses en revendant les cartons usagés ou en achetant ceux remis à neuf auprès de sociétés spécialisées, comme Ecorep.

Cela permet de réduire les coûts tout en faisant un geste pour l’environnement. Les cartons trop abîmés devront quant à eux être envoyés en usine de recyclage, où ils suivront le processus traditionnel.

 

Pourquoi le tri sélectif est important ?

 

C’est désormais ancré dans nos habitudes : consommateurs, entreprises ou industries, nous devons trier nos déchets. Mais pourquoi est-ce aussi important ?

En France, la consommation de papier/carton a explosé depuis les années 50. Les facteurs sont multiples, mais nos habitudes de consommation en sont en grande partie responsables. Désormais, tout est emballé, voire suremballé.

Le développement du e-commerce, plus récent, a lui aussi modifié profondément nos habitudes : des millions de colis sont expédiés à chaque instant dans le monde entier. La quantité de carton nécessaire pour assurer ces envois est astronomique.

En théorie, le carton est issu d’une ressource renouvelable, l’impact environnemental semble donc amoindri. En pratique, on estime que 250 000 hectares de forêts tropicales sont détruits chaque année.

Le carton est un emballage écologique, mais il est plus que jamais nécessaire de préserver les ressources naturelles qui permettent de le produire. Le recyclage joue ici un rôle majeur.

Recycler le carton permet de limiter radicalement la déforestation. Chaque carton recyclé ou simplement réutilisé est un carton qui n’aura pas besoin d’être fabriqué.

En triant les déchets, on contribue ainsi à limiter l’exploitation des ressources naturelles. C’est un geste essentiel pour préserver l’environnement. Le recyclage permet également de limiter l’utilisation des autres ressources nécessaires destinées à la fabrication du carton, comme l’eau. Pour les mêmes raisons, en recyclant le carton on réduit considérablement le rejet de CO2 dans l’environnement.

Il existe désormais des filières écofriendly pour la production du carton. Elles garantissent que les forêts ne seront pas surexploitées et que les cartons et papiers seront produits dans des conditions qui préservent au mieux la nature.

C’est un élément important à prendre en compte, mais il doit être complémentaire au recyclage pour avoir un effet réellement bénéfique. Produire mieux, mais surtout moins : voilà la clé pour un environnement réellement protégé et préservé.

Le recyclage permet de réduire la quantité de déchets produite chaque année et a donc un fort impact sur la pollution. Avec des milliards de cartons en circulation, il va sans dire que leur recyclage est essentiel pour la planète. S’il fallait simplement les détruire et en produire de nouveaux, le coût pour la planète serait catastrophique.

Pour toutes ces raisons, le tri sélectif est indispensable. Comme bien souvent, c’est la somme des efforts réalisés qui permet d’apporter de réels changements.

Chaque geste compte. Trier ses déchets, c’est réduire son empreinte carbone et s’inscrire dans une vraie démarche écoresponsable.

 

Le carton représente une alternative intéressante pour limiter l’utilisation du plastique. Ses qualités sont nombreuses, mais elles ne doivent pas faire oublier que le carton peut lui aussi être une source de pollution.

Le tri est l’affaire de tous, simples consommateurs ou entreprises. Utiliser des cartons recyclés et favoriser leur recyclage sont des gestes indispensables pour prolonger le cycle de vie de ce matériau et ainsi préserver la planète.

Cela permet de limiter le gaspillage, de réduire la pollution et d’économiser les ressources naturelles. Le simple fait de trier ses déchets, un petit geste du quotidien, a donc un impact déterminant pour l’environnement.New call-to-action

DS Smith Team

Écrit par DS Smith Team